jeanparapluie

jeanparapluie

La France en désordre !

tractlepen001.jpg

 

Le système de propagande de la fille Le Pen est simple : elle reprend la plupart des arguments passés de la gauche et surtout du PC des années 70-80 pour en faire le déguisement de ses idées xénophobes et racistes.

L'importance du chômage a mis les questions économiques sur le devant de la campagne électorale et c'est surtout sur ce terrain que les programmes sont comparés. La fille Le Pen reprend le protectionnisme de Chevènement, le patriotisme économique du PC (dont les affiches « Produire français » des années 80 sont encore en mémoire), l'anti-européisme de Montebourg et Mélenchon, non seulement pour racoler les voix des électeurs de gauche, mais surtout pour donner une apparence rationnelle et présentable à sa xénophobie.

Nous avons tous reçu le tract électoral de la fille Le Pen. Regardez-le.

La France fière et sa civilisation

Est-ce le Mont Saint-Michel qui doit symboliser notre pays ? Symbole de l'église du Moyen-Age, de l'isolement ! Que fait-on des Lumières ? Que fait-on du Panthéon ? Que fait-on des Juifs, des athées, des musulmans ? Que fait-on du catholicisme social ?

Inscrire la « laïcité » dans le Code du Travail ? Elle est dans la Constitution ! Lutter contre le communautarisme ? En enfermant les Français dans une identité du Moyen-Age et en les isolant du monde ?

« Pavoiser tous les bâtiments publics du drapeau français » ? Mais il faut sortir, un peu ! Regardez nos mairies, nos écoles, nos commissariats, nos préfectures, tous ces bâtiments sont pavoiser du drapeau tricolore. Pas le Mont Saint-Michel !

Des propositions démagogiques irréalistes

« Baisser de 10% l'impôt sur le revenu sur les trois premières tranches » ? Mais la fille de son père sait-elle que cela ne concernerait que moins de la moitié des contribuables ? Sur 37 millions de contribuables, seuls 17,6 sont imposés sur le revenu ! L'impôt sur le revenu rapporte seulement 72,3 milliards à l'Etat contre 144,7 pour la TVA qui, elle, touche tout le monde, et principalement les pauvres, dont elle réduit le pouvoir d'achat.

« Baisser de 5% les tarifs du gaz et de l'électricité » ? La fille Le Pen sait-elle que la plupart des foyers ruraux, où elle fait de bon scores, se chauffent essentiellement au fioul ? Comment EDF va-t-elle financer la fermeture ou (si elle le décidait) l'entretien, le prolongement, voire la construction, des centrales nucléaire ?

Augmenter les dépenses militaires et sécuritaires, réduire les impôts, créer de nouveaux boucliers fiscaux, créer une « prime de pouvoir d'achat » pour les faibles revenus, etc. ? La fille Le Pen dépense l'argent qu'elle n'a pas, ce qu'elle fait déjà avec l'argent du Parlement européen !



« Transformer la Politique Agricole Commune en Politique Agricole Française » ? La France déciderait seule de la répartition de l'aide européenne ? D'une Europe que nous aurions quittée ? Ou d'une aide agricole financée par la France seule ??

Pas un mot, en revanche, sur l'évasion et la fraude fiscales, qui coûtent plus de 100 milliards par an à la France.

L'illusion de la fermeté

« Rétablir les frontières » ? Elles n'ont jamais été abolies ! La plupart des terroristes des derniers attentats étaient des Français, résidant en France. La surveillance des frontières ne les aurait donc pas arrêtés !

« Défendre les droits des femmes en luttant contre l'islamisme et contre la précarité professionnelle et sociale » ? L'islamisme est loin d'être le seul danger qui menace les droits des femmes ! Les femmes battues ne sont pas, malheureusement, que des épouses d'islamistes. Associer islamisme et précarité ? Cela s'appelle de l'amalgame !

« Réduire l'immigration à un solde annuel de 10 000 » ? Pourquoi 10 000 ? Ne serait-ce pas déjà trop ? C'est, en fait, à peu près, le solde actuel, mais la fille Le Pen ne le sait probablement pas.

« Suppression des remises de peine automatiques » ? Il n'y en a pas ! Le principe du droit français est qu'aucune mesure judiciaire ne peut être « automatique », mais doit toujours procéder d'une décision libre du juge, dans le cadre de la loi. L'avocate Le Pen ne le sait peut-être pas.

Le double langage

Le protectionnisme se dit « intelligent », le vote est « vraiment utile », « reconquérir » les zones de « non-droit », le fondamentalisme est « islamiste », etc. En réalité, le protectionnisme est toujours le protectionnisme, le vote inutile est seulement le vote blanc et encore. Le non-droit, c'est surtout la délinquance de la drogue et de l'évasion fiscale, qui se situent autant sur les Champs-Elysées que dans les « zones » à « reconquérir », mot militaire qui n'est pas adapté à une société apaisée. L'islamisme, malheureusement, n'a pas le monopole du fondamentalisme et de la misogynie qui va avec. Toutes les religions ont leurs fondamentalistes, tous aussi dangereux pour la société laïque.

Le discours de la fille Le Pen est fait de sous-entendus, d'ambiguïtés, de rapprochements, de glissements, qui véhiculent des idées xénophobes et haineuses sous des dehors « présentables ». Ne vous y trompez pas !



26/04/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres