jeanparapluie

jeanparapluie

Tous avec Hamon !

hamon1.jpg

Le coeur

Hamon veut faire battre le coeur de la France. Depuis longtemps, je suis partisan du revenu universel et d'une stratégie globale pour économiser notre planète. C'est ce qu'il veut faire, c'est ce qui le distingue des autres candidats à la présidentielle. J'ai voté pour lui dimanche dernier et je voterai pour lui le 23 avril.

La raison

Les "gens raisonnables" critiquent le projet de revenu universel comme trop coûteux et incitant à la paresse.

Sur le financement, tous les soi-disant spécialistes avancent des chiffres et des arguments contradictoires. Aucun ne présente un bilan clair et sincère des coûts réels et des économies qu'il permettrait. Benoît Hamon a chiffré sa première étape à 48 milliards, financés par une réduction du CICE et des impôts sur les plu aisés. Personne ne conteste ces chiffres. Les oppositions viennent donc d'un refus politique. Fillon a parlé d'un "assistanat universel", et Valls pense que le revenu universel est étranger à "une société du travail". Je ne crois pas que quelqu'un qui toucherait 7 à 800 euros de revenu refuserait de travailler pour pouvoir faire un peu plus que payer son loyer … Le revenu universel est donc bien tel que Hamon le présente : un pilier de la sécurité sociale, une sorte de parachute pour tous.

Les « gens raisonnables » trouvent aussi que « l'écologie, ça commence à bien faire » (dixit Sarkozy) … ou que ça coûte cher. Mais ce qui coûte cher, c'est notre mode de production et de consommation (eh oui, malgré les millions de gens sous-alimentés !). Nous consommons les ressources annuelles que peut nous fournir la Terre en huit mois, et vivons donc à crédit pendant quatre mois sur douze ! Est-ce cela être « raisonnable » ?

Un dernier point sur le raisonnable. Il est clair qu'une candidature n'a de sens que si elle a de vraies chances de l'emporter et donc si elle peut rassembler au-delà de ses partisans.

J'ai voté Peillon au premier tour de la primaire parce que je le voyais plus capable de faire une synthèse des idées des divers candidats. J'avais tort.

Mélenchon, lui aussi, veut rassembler, mais autour de ses idées à lui. Aux autres de se rallier à sa ligne, pas question de bouger d'un iota. On dirait le PC de 1950 ! Et puis, que dire d'un président de la République « insoumis » ? Pourquoi pas un adjudant-chef antimilitariste ? Un camembert qui sent la rose ?

Cazeneuve a dit justement à Hamon qu'il devrait reconnaître les mérites du quinquennat de Hollande. J'ai soutenu depuis longtemps François Hollande, en qui je vois un homme honnête qui réalise la difficile synthèse entre le réalisme et le souci de la justice sociale. On reparlera du bilan de Hollande en son temps, mais le dénigrer en bloc est évidemment injuste, et Hamon l'a reconnu, ce soir (lundi 30 janvier) sur la 2.

Quant à Macron, que propose-t-il ? Les mesures type du libéralisme économique saupoudrée de quelques miettes sociales, et des dents longues...



30/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres