jeanparapluie

jeanparapluie

Vendredi noir !

vendredinoir001.jpg

 

 

Attendre, j'ai préféré attendre avant de parler de ces attentats, plutôt que de mêler mes mots inutiles au flot des commentaires émotionnels, à la marée montante des commentaires scientifiques et sociologiques, à l'assaut des commentaires politiciens.

Je voulais dire que je n'aime pas trop la musique metal rock plus bruyante que musicale à mes oreilles, que je n'aime pas trop non plus les bobos soiffards et rigolards qui sous couleur de convivialité échangent leurs inanités, mais que toutes ces vies fauchées par la méchanceté et la connerie totalitaire de ces fascistes imbus d'eux-mêmes et de leur soi-disant « martyre », cela me donne une nausée triste, une sourde et juste colère contre ces salopards imbéciles, et que, quoique je ne m'identifie nullement à l'activité des victimes, oui, je m'identifie à leur vie, à la douleur de ceux qui les aimaient et les aiment encore. Je ne suis pas d'accord avec leur mode de vie, qui, à mon sens, n'a pas beaucoup de sens, mais je ferai tout de que je pourrai pour qu'ils puissent continuer à le vivre.

On a parlé de « guerre » et on a discutaillé pour savoir si c'était le mot juste. Il transforme les assassins en soldats, et peut-être les victimes aussi, je ne sais pas. Si ce n'est pas la guerre, si ce n'est pas une guerre traditionnelle, c'est bien une déclaration de guerre qui a été faite par les voyous de Daesh. Il transformerait aussi le problème en un « simple » problème militaire. Mais c'est oublier que la guerre n'est pas seulement un problème militaire. Machiavel le rapporte, dans un conflit, ce n'est pas celui qui a le plus de moyens (le fameux « nerf de la guerre » que serait l'argent), mais celui qui a l'armée la plus convaincue, la plus motivée, la plus courageuse, qui finit toujours par l'emporter. Et l'histoire le montre : les énormes moyens des impérialismes n'ont jamais emporté la victoire contre les insurrections nationales pourtant inférieures en moyens techniques et financiers, les énormes moyens mis en œuvre en Afghanistan, d'abord par les Russes, puis par les Américains, n'ont vraiment extirpé les islamistes de ce pays, etc. La vraie guerre est aussi morale et celui qui l'emportera, c'est celui qui aura le plus conscience de la valeur de ce au nom de quoi il se bat. Nous nous battons pour la liberté démocratique, ils se battent pour une dictature théocratique, nous nous battons pour la culture et la connaissance, ils se battent pour le silence et l'obscurité. C'est cela que représentent notre drapeau et la devise de la République, liberté, égalité, fraternité.



27/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres