jeanparapluie

jeanparapluie

Néonazisme "djihadiste"

 
Deux informations relevées dans Le Monde du 6 février 2015 :


Le 31 janvier, l’agence Associated  Press (AP) rapportait les témoignages anonymes d’habitants de  la deuxieme ville irakienne, devenue capitale de l’EI en juin 2014,  selon lesquels les djihadistes  auraient expurgé, courant janvier, le fonds de la bibliothèque  centrale et de la bibliothèque de  l'université de Mossoul (jadis Ninive ...) de volumes jugés non conformes à l’islam pour en brûler publiquement  une partie. Épargnant les ouvrages de théologie islamique considérés comme conformes à leur interprétation de la religion, les djihadistes auraient visé  en particulier les livres de philosophie, de science et de poésie, ainsi que, d'après l' AP, les albums pour enfants, jugés subversifs.      

Les islamistes de Boko Haram  ont tué une centaine de personnes, mercredi 4 février,  lors de l'attaque de la ville de  Fotokol, dans le nord du Cameroun, a déclaré un responsable local. Les combattants  islamistes, qui venaient de la  ville nigériane de Cambaru  sont entrés dans Fotokol tôt  mercredi matin et ont tué  une centaine de personnes  dans la mosquée, a précisé ce  responsable. Le ministre camerounais de l'information,  Issa Tchiroma, a déclaré que  les hommes de Boko Haram  avaient été finalement repoussés par l'armée. Il a précisé que les soldats camerounais, qui ont perdu six  hommes dans la bataille,  avaient tué au moins 50 islamistes.  (Reuters.) 

       
Extrémisme religieux ? Peut-être. Néonazisme, en tout cas, surement. Brûler les livres, massacrer des civils dans un édifice religieux, cela nous ramène bien à la Nuit de Cristal, non ?



06/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres