jeanparapluie

jeanparapluie

La laïcité française, une exception universelle

statuechevalierdelabarre.jpg

 

Les assassins des 7 et 8 Janvier dernier croyaient pouvoir rendre ce qu'ils croyaient être la justice eux-mêmes. Ils croyaient appartenir à une catégorie privilégiée ayant le droit de tuer ceux qui ne pensent pas comme eux. Ce faisant, ils s'attaquaient non seulement à la liberté d'expression, mais, encore plus profondément, à la souveraineté populaire, à la primauté de la loi civile sur ce qu'ils ont présenté comme leur loi religieuse.
En 1905, la République (Res publica, le bien commun) française a adopté une loi séparant la chose publique, l'Etat de toute religion. L'article deux de la Constitution définit l'identité de la France : "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité  devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les  croyances". La laïcité n'est donc pas le remplacement d'un gouvernement religieux par un gouvernement athée. Elle n'est pas non plus un gouvernement d'union de toutes les religions. "Toutes les croyances", cela signifie autant l'athéisme que toute autre croyance, religieuse ou non.   
Les jeunes générations, et, peut-être, beaucoup de moins jeunes, ignorent que la laïcité française est le succès final d'un long combat pour la liberté et la fraternité. Qui se souvient que les Juifs étaient persécutés en France du Moyen Age jusqu'autour du seizième siècle, où il n'était pas rare qu'ils soient accusés de sorcellerie ou de manger les bébés ? Qui se souvient que les Protestants ont été massacrés par les Catholiques lors de la Saint Barthélémy de 1572 ? Qui se souvient du Chevalier de la Barre, torturé et décapité en 1766 pour ne pas s'être découvert au passage d'une procession religieuse ( http://laicite1905.com/ ) ?
La Révolution de 1789, et les batailles républicaines de 1830, 1848, 1871, 1905, 1936, 1945 ont réussi à construire une constitution civile unique au monde où la loi civile prévaut sur la loi religieuse, quelle qu'elle soit. Dans presque tous les autres pays, la loi religieuse est le fondement de la loi civile. Aux Etats-Unis, pays de la liberté, le Président prête serment sur la Bible. En Grande-Bretagne, la Reine est à la fois chef de l'Etat et chef de l'Eglise anglicane. Sans parler des pays où c'est le clergé qui est identifié au gouvernement.
Mais la laïcité française, si elle est une exception, a aussi une portée universelle. Elle assure en effet aux citoyens la liberté non seulement d'expression, comme on l'a souvent répété à propos des assassinats récents, mais aussi et surtout la liberté de conscience, sans laquelle il n'y a pas de démocratie. C'est cette même laïcité qui permet aussi une vie fraternelle entre les citoyens quelle que soit leur croyance. Elle rend possible une confiance mutuelle, indépendante des convictions ou des origines des uns et des autres. C'est ce qui fait sa valeur universelle.
http://laicite1905.com/


rueduchevalierdelabarre.jpg



22/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres